EDVARDAS RACEVICIUS

  • 2017

Carved.Spirit of Trees, Atelier Alen, Munich

  • 2016

Galerie STP, Greifswald

Dub Galerie, Pelchrimov

  • 2014

Ambassade de Lituanie, Berlin

  • 2013

Galerie „AV17“, Vilnius

KulturHof Otto Flath, Bad Segeberg

  • 2012

Menschen und Bäume, Galerie im St. Spiritus, Greifswald

  • 2008

Garten 133, Galerie im St. Spiritus, Greifswald

Kunst offen, Ludwigsburg

  • 2007

Spielzeit, Foyergalerie Theater, Greifswald

  • 2006

Galerie Valtis, Greifswald

Frequencies, Speicher Galerie, Stralsund

  • 2005

Extras, Speicher Galerie, Stralsund

  • 2004

Projekt WBS70, Greifswald

  • 2001

Pilies galerija, Vilnius

Expositions collectives

  • 2017

Absolute Art Gallery, Zeedijk

Galerie Peters-Barenbrock, Ahrenshoop

  • 2016

Galerie Doris Hölder, Ravensburg

AAA, Atelier Alen, Munich

Gallery Casa Cuadrada, Bogota

GalleriV58, Aarhus

Moving motions, Skulpturengarten Dümmer See, Hüde

Galerie Peters-Barenbrock, Ahrenshoop

Face to Face, Atelier Alen, Munich

Absolute Art Gallery, Bruges

Charter Projektgalerie, Leipzig

  • 2015

Double Track, Galerie Peters-Barenbrock, Ahrenshoop

Human Phantasy, Galerie STP, Greifswald

Arb‘, Galerie Kurt im Hirsch, Berlin

Infected, Galeries Beukenhof, Kluisbergen
 
Tricolor, Galerie Artlantis,  Bad Homburg
 
  • 2014
Who is afraid of figurative sculpture?, Schloss Trebnitz,  Müncheberg

STATIONKUNST, Atelier Werner Schlegel,  Salzkotten-Niederntudorf

Schrödinger‘s, Galerie im IPP,  Greifswald
  • 2013
Berliner Liste, Berlin
 
Si:said Galery, Klaipėda

Elemente. Schwerkraft. Gleichgewicht, Kunstgiesserei & Galerie Flierl, Berlin

  • 2010

Kunstverein Burgwedel, Isernhagen

Le travail d’Edvardas Racevicius s’ancre dans son héritage lituanien, précisément dans la relation archétypale entre l’homme et les arbres. Racevicius s’appuie sur la croyance balte que les âmes se réincarnent en arbres, et, par son art, il révèle ces âmes cachées et piégées à la face du monde. Selon lui, les arbres portent un écho de la culture occidentale, qui accorde une vitalité singulière à ce qui vient du sol. Tout est fragment, chaque fragment comprend le tout. Le socle, directement connecté au personnage, la laisse émerger du bois autant qu’elle s’y mêle, tout comme la terre laisse sortir l’arbre.

***

“Certains de mes projets de sculpture sont inspirés par le monde végétal – ce monde me fascine, il influence mon travail artistique. J’observe les plantes qui poussent, je scrute les transformations dans la forme générale comme dans chacune des branches. Dans mes sculptures, j’essaie de rendre visibles non pas uniquement des formes organiques, mais aussi le principe même du changement ; une sculpture intègre plusieurs parties, elle peut être modifiée et réarrangée.”

Edvardas Racevicius