DRAWING AVENUE – G. CHANSAREL / F. BEIGBEDER

Édition d’art à tirage limité.

Dessins: Guillaume Chansarel – Texte : Frédéric Beigbeder

  • Chaque exemplaire est numéroté et signé par l’auteur, de 1 à 247, et est accompagné de l’un des 247 dessins originaux.
  • L’auteur prendra soin, sur la page de garde de chaque exemplaire réservé, de réaliser une gouache originale personnalisée.

Broadway au bout du crayon

A l’image de New York, Guillaume Chansarel est en perpétuel mouvement. Explorateur d’idées nouvelles, empêcheur de penser en rond, bouillonnant de projets, il nous surprend encore avec une création originale qui va faire le bonheur des esthètes. 247 dessins en 7 jours – un livre inédit en édition limitée.

Guillaume Chansarel sur la 43ᵉ rue à New-York

Montrer New York différemment, tel était son objectif. Pour ce projet aussi simple qu’ambitieux, l’artiste fait de Broadway Avenue son terrain de jeu. Sur 22 kilomètres, il dessine tous azimuts. Harlem, Colombus Circle, Central Park, Times Square, Wall Street, subway, yellow cabs, feux tricolores, trucks, enseignes, néons, écrans géants.… Tel un sportif de l’extrême, il s’impose une discipline de fer : 3 kilomètres et 35 dessins par jour, chronomètre en main! « Comme on le ferait avec un Smartphone, je saisis un lieu, je capte une émotion ». Caméra frontale vissée sur le crâne, à chaque intersection de rue, il dégaine son crayon, sort son carnet, et crobarde un corner. Le dépassement du « dessinateur de fond » donne une œuvre étonnante. Une série de croquis tendus et contrastés qui nous plonge au coeur de la mythique avenue. Du jamais vu! On feuillette un autre New York. Revisité. Apaisé. Un surgissement de sérénité dans cette ville foisonnante. Le regard de l’artiste semble apprivoiser la jungle urbaine. «L’étonnement, ce commencement timide de la jouissance» dont parlait Roland Barthes. Avec ce « street movie » à pied, Guillaume a inventé un nouveau genre artistique. On a tous rêvé New York et Guillaume Chansarel l’a fait.

Gilles Trichard

En réservant mon exemplaire, je reçois un lien vers la vidéo “New-York injection”, le making of du projet